Ciné-soupe Senses 3&4 et 5

Soupe japonaise à l'issue de la séance

#information
Durée : 01h25 Version : VOST Nationalité : Japon Année : 2015 Date de sortie : Réalisé par : Ryusuke Hamaguchi Avec : Sachie Tanaka, Hazuki Kikuchi, Maiko Mihara, Rira Kawamura, Yoshio Shin
#Évènements

Pour prolonger l'expérience, nous vous proposons un voyage gustatif avec une soupe japonaise.

Film+soupe 10€


Synopsis :

épisodes proposés en 3 programmes
SENSES 1 & 2, durée 2h20 / SENSES 3 & 4, durée 1h25 / SENSES 5, durée 1h15.
Il faut voir les épisodes dans l’ordre, sauf si vous acceptez de ne vraiment rien comprendre !

Nous vous proposons plusieurs rendez-vous culino-cinéphiles pour plonger dans cette expérience : les lundis 4 et 25 juin : soupe japonaise à l’issue des séances (Film+soupe : 10€). Dimanche 10 juin : brunch entre les deux séances (16€ les deux films + brunch), sur réservation

Cinq heures et dix-sept minutes. L’ampleur de ce film, doublement primé au festival de Locarno en 2015 (sous le titre Happy Hour), constituait une gageure commerciale. Le distributeur a opté pour une solution originale : il a découpé cet objet de cinéma hors norme en épisodes, à la manière d’une série, pour feuilletonner la sortie en salles pendant trois semaines consécutives. Un choix audacieux et pertinent : le développement des personnages, dans toute leur complexité, évoque la richesse psychologique et romanesque des meilleures séries télé contemporaines.

Au Japon, 100 000 personnes disparaissent chaque année sans laisser de traces. On les appelle les « évaporés ». C’est ce qui va se passer avec Jun : du jour au lendemain elle disparaît, elle s’évapore, laissant ses trois meil-
leures amies dans le désarroi. Sa disparition va entraîner un séisme intime en chacune d’elles, les amenant à questionner leur amitié comme leurs vies respectives. Car Jun était le pilier du groupe, celle qui leur avait permis de toutes se rencontrer…
Ryusuke Hamaguchi donne une ampleur inédite à la situation en libérant une parole trop longtemps mise en sourdine. Sans rien montrer d’une hystérie généralisée ou d’actes physiques extrêmes, le chamboulement émotionnel n’en est pas moins intense. Il est à la source de remous intérieurs qui vont pousser les héroïnes à se poser des questions essentielles, à même de changer la destinée de chacune, parce que les réponses apportées s’émancipent du poids moral de toute une société. Comment aimer ?
Peut-on avoir confiance en l’autre ? Doit-on tout se dire ? Ai-je la vie que je souhaite ? Des interrogations qui reflètent bien la perplexité affective dans laquelle flottent les sociétés contemporaines… Senses les remet au centre de tout, rappelant la nécessité d’une interaction sociale, quelle qu’en soit la forme. Utopia

#galerie