#information
Bohemian Rhapsody Bryan Singer Durée : 02h15 Version : VOST Nationalité : U.S.A. Année : 2018 Date de sortie : 12 décembre 2018 Biopic, Drame Avec : Rami Malek, Gwilym Lee, Lucy Boynton, Ben Hardy, Joseph Mazzello
#bande annonce
#synopsis

KARAOKE
Séance unique
Venez chanter les plus grands hits du groupe au cours d’une séance unique Karaoke, le 1er mars à 20h45
Déguisements, air guitar et cacophonie de rigueur !


Surpris de découvrir un gros biopic  dans notre programmation ?! Il faut le dire, on s’est bien planté, parce que le fameux biopic est bien ficelé et permet surtout de découvrir (pour les plus jeunes !) ou retrouver (pour les autres !) Queen et son surnaturel chanteur Freddie Mercury, de vivre avec Queen, d’écouter Queen pendant 2h15.
Polémiques sur le tournage, doute sur le choix de Rami Malek pour interpréter Freddie Mercury… On avait même oublié de s’y interesser et puis fichtre ce que cet acteur est bon ! Il réussit parfaitement à convaincre et émouvoir, que demander de plus ? C’est aussi cela parfois le cinéma : une très belle histoire mélodramatique (dans le cas de Freddie Mercury et Queen, la vie est incroyablement plus forte et imaginative que le cinéma !), de bons acteurs (ils sont nombreux ici), une réalisation au service de l’histoire (le quart d’heure de fin de reconstitution du concert Live Aid de Wembley en 1985 est assez bluffant) et de la bonne musique !


Ce mea culpa est librement inspiré du texte d’Utopia.

Comme tout biopic, Bohemian Rhapsody répond à des choix biographiques ponctuels, avec une chronologie tenue, jusqu’au double concert de 1985, le Live Aid, événement caritatif et musical mis en place par Bob Geldof, avec les plus grandes stars de l’époque, de Jagger à Madonna, de McCartney à Bob Dylan, en passant par Wham !, U2, Neil Young ou Sade.
La success story sous forme d’électrocardiogramme, avec une ascension rapide, s’apparente souvent à une succession d’épisodes fun et drolatiques, dès l’émancipation culturelle du born-to-be-génial Freddie Mercury. On citera volontiers son baptême autoproclamé au nez de son patriarche d’origine pakistanaise, son appropriation d’un groupe pour étudiants en fin de vie, son insolence assumée devant les pontes des maisons de disques, et surtout la composition et l’enregistrement de l’hymne ampoulé, totalement éclaté, et donc a priori invendable, car d’une durée hors-cadre de plus de 6mn, que devint Bohemian Rhapsody, l’un des très nombreux morceaux de bravoure du groupe de We will rock you.

à voir à lire

#horaire
du mercredi 12 décembre
au mardi 18 décembre
mercredi 12
20h30
-
-
-
-
-
jeudi 13
18h30
-
-
-
-
-
vendredi 14
-
-
-
-
-
-
samedi 15
20h30
-
-
-
-
-
dimanche 16
-
-
-
-
-
-
lundi 17
-
-
-
-
-
-
mardi 18
18h45
-
-
-
-
-
du mercredi 19 décembre
au mardi 25 décembre
mercredi 19
-
-
-
-
-
-
jeudi 20
-
-
-
-
-
-
vendredi 21
18h30
-
-
-
-
-
samedi 22
-
-
-
-
-
-
dimanche 23
-
-
-
-
-
-
lundi 24
-
-
-
-
-
-
mardi 25
-
-
-
-
-
-
du mercredi 27 février
au mardi 5 mars
mercredi 27
-
-
-
-
-
-
jeudi 28
-
-
-
-
-
-
vendredi 1
20h45
-
-
-
-
-
samedi 2
-
-
-
-
-
-
dimanche 3
-
-
-
-
-
-
lundi 4
-
-
-
-
-
-
mardi 5
-
-
-
-
-
-